Connaissez-vous votre diaphragme?

21
Nov 2018

Utilisons-nous notre diaphragme à sa pleine capacité?

3-2-1, Respirez!

 

 

La réponse est non. Bien des personnes utilisent davantage la partie thoracique de leur corps pour respirer, alors que nous devrions plutôt utiliser l’abdomen. Il est primordial de pratiquer une respiration ventrale afin d’utiliser au maximum notre diaphragme, et ainsi augmenter l’oxygénation de notre corps.

Une respiration thoracique survient lorsque nous utilisons davantage nos muscles inspirateurs accessoires. Ceux-ci peuvent être insérés sur les vertèbres cervicales, ce qui peut causer des raideurs, voire des douleurs cervicales. L’exercice de cohérence cardiaque est un bon moyen pour mieux comprendre comment utiliser notre diaphragme à sa pleine capacité et, par conséquent, diminuer les risques de désagréments.

Le muscle principal de la respiration

Il faut savoir que le diaphragme contribue à 75% du cycle respiratoire, aidé par certains autres muscles tels que les muscles intercostaux, les scalènes et les sternocléidomastoïdiens. Le diaphragme a la forme d’une coupole et tapisse la cavité de notre thorax et de notre abdomen. En fait, il est la jonction musculo-tendineuse qui sépare le thorax de l’abdomen. Il s’agit du muscle inspirateur principal! Il permet d’assurer un bon apport en oxygène à notre sang et un pompage vasculaire assurant le bon fonctionnement de nos viscères.

Pour mieux le comprendre, voici quelques particularités de son anatomie. Une partie du diaphragme s’insère sur le processus xiphoïde (sternum), les six dernières côtes, la deuxième et la troisième vertèbre lombaire, le fascia du muscle psoas et le carré des lombes. Il est séparé en deux coupoles: une à droite et une à gauche. C’est l’un des muscles les plus importants et complexes du corps humain.

Inspiration vs expiration

Le mouvement respiratoire se divise en deux parties, soit l’inspiration et l’expiration. Lors de l’inspiration, le diaphragme se contracte et s’abaisse vers l’abdomen. Ensuite, les muscles intercostaux se contractent à leur tour pour permettre de soulever la cage thoracique. Les poumons suivent le mouvement du diaphragme et, en s’abaissant, une entrée d’air s’effectue automatiquement. Pendant l’expiration, les muscles qui ont participé à l’inspiration se relâchent, ce qui provoque un abaissement des côtes et une remontée du diaphragme. Ce mécanisme abaisse la cage thoracique, ce qui fait échapper l’air de nos poumons.

La cohérence cardiaque

Pratiquer la cohérence cardiaque nous permet d’avoir une influence directe sur notre rythme cardiaque et de le rendre plus régulier. Cette régularité permet entre autres d’harmoniser nos fonctions vitales. La pratique de la cohérence cardiaque entraîne également une diminution du stress et de la douleur, une augmentation de l’efficacité du système immunitaire, une amélioration de la qualité du sommeil, une baisse de la tension artérielle et plus encore!

Voici les étapes à suivre:

Étape 1: Couchez-vous sur le dos, les genoux fléchis.

Étape 2: Inspirez par le nez en gonflant le ventre durant cinq secondes.

Étape 3: Expirez par la bouche en vidant complètement l’air de vos poumons durant cinq secondes ou plus.

Étape 4: Répétez les étapes 1 et 2 pendant un total de cinq minutes.

Étape 5: Pratiquez la cohérence cardiaque trois fois par jour… dans un monde idéal!

En tant que thérapeute en réadaptation physique, il a toujours été important pour moi de conscientiser les gens à l’utilisation d’un bon patron respiratoire. Maintenant que je pratique la massothérapie, je persiste à croire qu’un bon relâchement du diaphragme ou des autres muscles connexes à la respiration permet d’améliorer plusieurs aspects du corps humain, dont la posture, le niveau de stress et la digestion, et même un relâchement musculaire global du corps.

N’hésitez pas à parler du diaphragme avec votre massothérapeute!

Texte écrit par Camille Favreau.  Pour en connaître davantage sur Camille, vous pouvez consulter sa biographie en cliquant sur le lien suivant: http://massotherapieokine.ca/camille-favreau/

 

ABOUT THE AUTHOR

feoby

Leave A Comment