Le gala méritas des jeunes entreprises de la Haute-Yamaska (6 juin 2015)

Par quoi commencer? Que c’est agréable d’être présent à cette soirée où les entrepreneurs de demain sont, en quelque sorte, récompensés pour leurs efforts fournis durant l’année. Leur vraie récompense est le fruit de leurs efforts effectués tout au long de l’année scolaire.

Qui sont ces jeunes entrepreneurs? Ce sont, pour la plupart, des jeunes de 15, 16 et 17 ans qui proviennent des écoles secondaires de Granby. Des jeunes qui méritent notre appui et qui en reçoivent, bien heureusement. Ils travaillent fort toute l’année à mettre en marché un produit qu’ils ont eux-mêmes créé. Ils font tout ce qu’un entrepreneur doit faire pour réussir en affaires.  La stratégie de vente, le nom, le slogan, la page Facebook et le site internet.

Ils doivent travailler avec des fournisseurs. Ils ont un budget à respecter. Heureusement, ils ne sont pas seuls pour effectuer toutes ces tâches. Ils sont bien encadrés pas des mentors, soit des femmes et des hommes d’affaires de Granby qui donnent de leur temps, à chaque semaine.

FacebookÉventuellement, j’aimerais être de ces personnes qui guident ces jeunes. Il faut être en mesure de donner du temps de qualité à cette relève. Compte tenu du fait qu’O’Kiné Massothérapie est encore une jeune entreprise et que beaucoup de temps et d’énergie doivent y être encore consacrés, je préfère attendre encore un peu avant d’être un consultant. Mais j’espère bien être de la partie dans les prochaines années.

Revenons au gala! Pour une deuxième année, je suis l’un des commanditaires de ce gala, de là ma présence. Je remets des chèques-cadeaux aux consultants qui donnent du temps à des dizaines d’étudiants. En 2015, je remettais le prix de persévérance en équipe. Quel beau prix! C’est la première phrase que j’ai prononcée en présentant ce prix. Cela veut dire que les nommés, encore plus l’équipe gagnante, ont eu des embûches… des embûches de toutes sortes, mais l’équipe s’est relevée. À force de travail et de persévérance, on peut réussir. J’ai aimé remettre ce prix. Beaucoup de personnes ont réussi en affaires après avoir été renvoyées ou avoir fait faillite! Certaines de ces personnes sont mêmes milliardaires aujourd’hui…

Je ne me suis pas seulement contenté de donner des prix lors des deux dernières années. J’ai aussi acheté des produits. Que ce soit le pouce divin en 2014, pour aider à la lecture, un distributeur de savon pour ma cuisine ou un coussin pour mon salon, tous les produits sont abordables, bien faits et ils sont vendus par des étudiants fiers et motivés. Je vous invite à les encourager. Ils sont, entre autres, présents au marché de Noël, à la St-Valentin et au marché de Pâques. Allez voir ce qu’ils mijotent! Leurs efforts méritent notre attention à tous. Vous pouvez aussi les suivre sur Facebook.

Visionnez les photos qui ont été prises lors de l’événement en cliquant ici!