Les jambes lourdes

08
Sep 2020

Les jambes apparaissent gonflées ou engourdies. Une sensation de lourdeur s’installe peu à peu dans les membres inférieurs. Bien souvent elle apparaît quand il fait chaud, quand on est resté trop longtemps debout ou suite à un état de fatigue en fin de journée. ATTENTION, il ne faut pas confondre les jambes lourdes avec le syndrome des jambes sans repos, qui est un syndrome d’impatience musculaire. C’est tout à fait l’opposé.

Les jambes lourdes sont en fait le signe d’une mauvaise circulation sanguine ou une insuffisance veineuse. Les veines sont équipées d’un petit clapet qui, lorsqu’elles sont trop fragiles, fonctionnent mal. Dans ce cas, le sang des pieds remonte insuffisamment vers le cœur et « stagne » dans les jambes, donnant ainsi cette impression douloureuse de jambes lourdes. Cette sensation peut s’accompagner de fourmillements ainsi que de crampes, de gonflements ou varicosités (vaisseaux rouges violacés). Dans les cas les plus extrêmes, le phénomène de jambes lourdes peut conduire à des problèmes plus importants de varices et phlébite. Un autre problème peut venir des muscles des jambes, et particulièrement le mollet : ceux-ci, en se contractant, agissent comme des pompes pour les veines environnantes. Ainsi, si ces muscles ne sont pas assez puissants, le travail des veines est moins efficace.

L’origine :

· l’hérédité : s’il y a des cas de jambes lourdes ou de maladie veineuse dans la famille, le risque de développer cette maladie est plus important ; · le surpoids/l’obésité : un taux de cholestérol élevé fragilise les vaisseaux sanguins ;

· le tabagisme : il diminue la tonicité des veines;

· un manque d’exercice physique : la contraction des muscles permet au sang de remonter correctement vers le cœur. Sans effort physique, le sang a plus de mal à remonter. A noter que, si vous avez une activité sédentaire où vous ne bougez pas ou peu et qui ne nécessite pas de déplacement, cela augmente aussi les possibilités de développer une maladie veineuse;

· les personnes qui travaillent debout durant de nombreuses heures devraient s’accorder des « pauses de marche » pour mobiliser les muscles et faire circuler le sang présent dans leurs jambes.

A noter que l’âge et le sexe sont aussi des facteurs qui peuvent augmenter les risques de développer une insuffisance veineuse. Ce type de problème augmente en effet en vieillissant et le phénomène des jambes lourdes est plus fréquent chez les femmes. Le nombre de grossesses augmente également le risque d’apparition d’une maladie veineuse chronique.

Quoi faire si vous avez les jambes lourdes :

Bougez! La marche, le vélo, la natation peut être un atout pour vous, soit des activités qui ne présentent pas de coups sur le corps. Pour soulager les jambes, une douche froide ou un jet d’eau des chevilles vers les genoux. Des bas de contention peut grandement aider, ils ont pour but de désengorger les tissus, de limiter la rétention d’eau et de réactiver la circulation. Il est également conseillé en cas de varices, d’oedèmes ou en prévention de la phlébite.

Dormez les pieds surélevés et sachez que l’immobilité pendant le sommeil ralentit la circulation sanguine. Si vous devez rester longtemps debout, un simple exercice peut faire du bien à vos jambes. Montez sur la pointe des pieds et redescendez et ainsi de suite. Cela fera travailler votre mollet (comme si vous appuyiez sur les pédales d’un vélo) et activera votre circulation. Et bien évidemment, un massage vous aidera!

Mesdames, évitez les talons hauts! J’ai déjà eu une cliente qui avaient de sérieux troubles aux mollets et une problématique de jambes lourdes. Ayant remarqué ses plus que haut talons hauts (oui oui, vous avez bien lu), je lui mentionnai cette suggestion. Elle me répondit qu’elle était intéressée à se procurer de nouveaux talons hauts à 5 pouces! Je mentionne souvent que le client doit faire partie de la solution et s’en est un bel exemple. Oui un massage peut aider, mais ça commence toujours par soi-même.

Le massage

Personnellement, j’ai dû intervenir quelques fois auprès de ma conjointe durant la nuit, dont une nuit en particulier lors d’un voyage ou les deux jambes étaient glacial et elle ressentait une lourdeur. Les journées étaient caniculaires et nous marchions plusieurs kilomètres par jour. 15-20 minutes de techniques simples ont suffis à ramener la circulation et nous ont permis de poursuivre notre voyage et de l’apprécier. Lors de votre massage, il me fera plaisir de vous montrer des trucs pour diminuer vos symptômes et faire en sorte que vous aussi, puissiez profiter des moments importants qui se présentent à vous.

Le massage favorisera la circulation sanguine et spécifiquement le retour veineux. Le Trager, un massage suédois rapide avec des pétrissages, effleurages, drainages et du palper-rouler serait de mise (évidemment, le questionnaire santé permettra de savoir si toutes ces techniques sont indiquées pour vous ou non). Le drainage lymphatique est tout indiqué pour cette problématique.

Après le massage, selon les cas, la sensation de jambes lourdes peut disparaître instantanément, surtout si c’est un problème ponctuel et récent. Cependant, plusieurs séances de massage peuvent être nécessaires si c’est une problématique chronique ou qui perdure depuis un certain temps.

L’auto-massage :

L’auto-massage va améliorer la circulation sanguine. Martelez toute la surface des cuisses à l’aide du poing, sans bloquer le poignet, qui doit toujours rester souple.Faites cet exercice plusieurs fois, puis changez de jambe. Votre massothérapeute peut vous faire de bons pétrissages. Vous ne serez probablement pas en mesure de le faire aussi efficacement, mais c’est possible de faire un bon travail. Demandez-lui comment. Le massage doit toujours s’effectuer doucement du bas vers le haut pour favoriser la circulation du sang.

Êtes-vous prêt à soulager vos douleurs en faisant partie du processus!?

Benoît

Avatar

ABOUT THE AUTHOR

feoby

Leave A Comment